L'accès au pré-test et au post-test (donc aux crédits) nécessite un abonnement au site de TopMédecine.

La capsule vidéo est disponible à tous.

Déjà membre? Connectez-vous pour obtenir vos crédits ici.

BBG et SCA

Un patient avec une DRS et un BBG de novo se présente à votre urgence. Que faites vous? Coro STAT? Thrombolyse? Cardio?

Cette capsule vous permettra de répondre à cette question!


Ce cours a été conçu par Alain Vadeboncoeur, Frédéric Picotte et David Paré et revisé par Marcel Emond le Vendredi 7 Décembre 2018

Commentaires:

6 réflexions au sujet de “BBG et SCA”

  1. Petites questions aux auteurs:
    -Le critère de concordance sur un ST sous-décalé s’applique-t-il seulement en V1-V3 ou bien à toutes les dérivations?
    -La discordance excessive s’applique-t-elle seulement sur un ST sus-décalé ou bien peut-elle être sur un ST sous-décalé?

    Je trouve des sources avec des infos contradictoires à ce sujet. Merci!

    • Bonjour Simon,
      Je n’ai pas de référence EBM pour répondre à ta question, qui est excellente par ailleurs !! Je me suis donc référé à notre expert Alain. Voici sa réponse à tes 2 questions :

      “1. A mon avis à toutes les dérivations, mais les QRS sont négatifs en V1 à V3 en BBGC. Validé auprès de Smith mais pas de données.

      2. Sous décalage excessif: pas vu de données sur le sujet. Au jugement je pense.
      Alain Vadeboncoeur MD”

      Voilà. Désolé de ne pouvoir founir de références plus précises. Merci de l’intérêt !
      Frédéric

      • Bonjour,

        Discussion très intéressante sur une excellente question. Je vous réfère à l’article original de Smith pour y répondre.

        Pour la 1ère question, les études sont en effet basées sur V1-V3 seulement. Cependant, si nous avions par exemple une concordance en inférieur, donc un sous-décalage du ST avec QRS négatif, on devrait s’attendre à avoir une image mirroir en aVL qui est très sensible. À ce moment, nous aurions donc une concordance positive en aVL, donc diagnostic d’un IMO. Les autres dérivations auront des QRS positifs en BBGC, alors la question ne se pose pas.

        Pour la 2e question, la discordance excessive s’applique aussi au sous-décalage. Smith présente un exemple bien simple à la figure 1 de son étude.

        Voilà! Merci pour vos commentaires!

        David

Laisser un commentaire